Abonnez-vous à notre newsletter

Notre blog
Idées, astuces & projets

Coup de Coeur IdeasVoice: Blue Angel, sauver des vies grâce aux objets connectés

juillet 1, 2015

Coups de coeur

IDEASVOICE lance la rubrique Coups de Coeur pour partager avec vous chaque mois un projet que nous aimons, enregistré sur le site. Pour démarrer la rubrique, nous avons porté notre choix sur Blue Angel.

Encourageons ensemble l’innovation et l’entreprenariat !

Si vous avez vu un beau projet sur IdeasVoice que vous souhaitez voir dans nos coups de coeur, écrivez-nous dès maintenant à com@ideasvoice.com !

Notre coup de coeur de cet été 2015

Blue Angel, l’ange gardien des personnes cardiaques, grâce aux objets connectés et aux biotechnologies.

La startup Blue Angel veut sauver la vie des centaines de personnes qui décèdent chaque jour de troubles cardiaques. Grâce aux objets connectés et aux progrès des biotechnologies, il est désormais possible de prévenir les risques et d’intervenir au plus vite auprès des patients.

Startup Blue Angel

Comment sauver des centaines de vies chaque jour?

Après le décès de son père puis de sa belle-mère d’un arrêt cardiaque, Thierry se lance ce défi fou : sauver les 150 personnes qui décèdent chaque jour de troubles cardiaques en France, et les milliers d’autres concernées en Europe.

Ces deux chocs personnels transforment la vie de Thierry. Après avoir travaillé dans les télécoms et pour plusieurs startups qu’il a lui-même fondées, Thierry intègre l’industrie pharmaceutique à la recherche de la solution miracle.

Un autocollant intelligent

Il a la révélation en découvrant une technologie développée dans les objets connectés par des étudiants de l’Illinois : un patch capable d’analyser des données vitales, telles que le rythme cardiaque, la pression artérielle, voire la position du corps dans l’espace. Des données précieuses qui peuvent ainsi être recueillies grâce à un simple autocollant au contact de la peau. Il a alors l’idée de créer un autocollant qui alerterait médecins ou proches lorsque des données anormales sont détectées chez le porteur, par exemple en cas de chute ou d’arrêt cardiaque.

Les serveurs informatiques sont contrôlés à intervalles très réguliers pour protéger les données, pourquoi ne pas reproduire le même schéma pour protéger ce que nous avons de plus précieux, à savoir la vie ? Les utilisateurs du service seraient ainsi surveillés en permanence et les données envoyées à des ordinateurs qui contrôleraient leur état de santé. Ce tracking régulier est nécessaire et souhaitable : une personne atteinte d’une attaque cardiaque a de grandes chances d’être sauvée si elle est secourue dans les 6 minutes qui suivent l’accident. Au-delà, les chances de survie s’amenuisent.

Avec Blue Angel, un simple autocollant pourrait ainsi sauver des centaines de vies chaque jour !

Un service connecté et réactif en cas d’alerte

Blue Angel a pour ambition de créer un protocole parfaitement contrôlé de la surveillance du patient à l’intervention, garantissant ainsi un service de qualité. Des médecins formés à cette technologie par Blue Angel seraient ainsi envoyés sur le terrain pour des interventions d’urgence dès que nécessaire.

A l’heure des objets connectés et des progrès biotechnologiques, Blue Angel est donc un projet très prometteur. L’idée vise en priorité les personnes âgées et les personnes à risque cardiaque, susceptibles d’avoir besoin d’assistance et de surveillance très détaillée et minutieuse. Les particuliers, mais aussi les entreprises pourraient être intéressées, par exemple pour contrôler le bien-être et la santé des travailleurs. Les médecins et les hôpitaux pourraient y voir une solution pour garder un lien direct avec les patients, gagnant ainsi en efficacité tout en réduisant les coûts.

Les données seront anonymes et la confidentialité garantie, un point important alors que les inquiétudes à propos des données personnelles sont grandissantes.

Le service pourrait par ailleurs s’étendre à d’autres objets connectés, comme par exemple les nombreuses montres connectées qui voient actuellement le jour et qui sont capables de mesurer les paramètres nécessaires au fonctionnement de Blue Angel. A long terme, une application pourrait ainsi voir le jour, faisant de Blue Angel un véritable service d’assistance médicale et non plus seulement un patch de surveillance.

L’équipe de Blue Angel se donne pour défi de devenir l’une des trois plus grandes entreprises européennes sur ce créneau dans les cinq ans. Un défi que Thierry pense à portée, lui qui a déjà créé une dizaine des par le passé et connaît donc bien l’aventure entrepreneuriale.

Recherche associé cardiologue

La startup Blue Angel recherche dans cette visée, un jeune médecin cardiologue comme associé, qui puisse apporter son expertise ainsi que son savoir-faire et sa légitimité à un projet si ambitieux.

Intéressé pour rejoindre le projet ?

En savoir plus sur le projet Blue Angel et contacter Thierry

______________

A propos de Thierry

Né en 1970, Thierry Formentini suit d’abord une formation dans une école d’ingénieur en informatique puis rejoint HEC en 1993. Il fonde plusieurs startups, travaille dans les télécoms, puis chez McKinsey. Après le décès de son père puis de sa belle-mère d’arrêts cardiaques, il s’investit dans l’industrie pharmaceutique, et consacre aujourd’hui son énergie à faire du projet Blue Angel une réalité.